Tand'Aime Bien-être | Le Mala

Le Mala

Qu’est-ce-qu’un mala ?

Le mala (japa mala ou mâlâ, signifiant guirlande) est à l’origine un chapelet hindou, jaïn ou bouddhiste, utilisé pour la récitation des mantras/méditation. Il est composé traditionnellement de 108 grains, graines, perles de bois de diverses essences, ou en pierres naturelles. Certaines écoles utilisent cependant des mala comportant un nombre inférieur de grains. De nos jours, c’est devenu un must-have pour toute personne souhaitant explorer son Soi intérieur par la méditation, tout en portant un bijou unique et esthétique.

Le pompon

Le pompon a plusieurs significations. L’une des plus communes est que, comme tous les fils sont réunis en un, il représente notre connexion au divin, au Soi et à l’Unité.

La perle « Meru » ou perle du Gourou

Le perle du Gourou est la perle à laquelle est attaché le pompon. Lorsqu’elle est placée sur le mala, c’est généralement le 109e élément, le mala comportant 108 perles ou graines. Elle symbolise les enseignements du maître spirituel à travers le mantra reçu qui est récité et rend hommage à la relation disciple-gourou.

Les nœuds

Une véritable signature de tradition du mala, les nœuds réalisés à la main ne sont pas seulement un gage de qualité et de résistance, mais ils procurent aussi un espace nécessaire entre chaque perles ou graines pour la méditation et la récitation des mantras.

Les perles

Traditionnellement, un mala comporte 108 perles en bois, graines ou pierres semi-précieuses.

Les marqueurs

On peut les compter parmi les 108 perles, ou bien les dissocier du comptage, ceci servant notamment à rallonger le mala pour qu’il soit plus long.


Choisir son mala

On dit que ce n’est pas nous qui choisissons notre mala, mais c’est le mala qui nous choisit. Celui-ci doit correspondre à notre personnalité, mais aussi nos intentions. Vous ne savez pas comment choisir ? Voici un fabuleux processus dans lequel vous pouvez vous impliquer, et nous vous y aiderons. Il n’y a pas de mode d’emploi pour choisir un mala, mais voici quelques indications :

Je recommande de débuter par un mala de 108 perles, c’est généralement ce que je propose.

Quelles sont vos intentions ? Quel mala correspond à votre image ? Quelles qualités cultivez-vous au quotidien et au contraire, quelles sont celles dont vous avez besoin pour vous accomplir ? Cherchez-vous à cultiver plus d’amour dans votre vie ? A attirer l’abondance ? La vitalité ? La patience ?

Utilisez-vous un mala pour méditer ? Ou bien cherchez-vous simplement à porter une création unique qui vous rappellerait vos intentions ?

Je suis à votre écoute pour créer un mala à votre image.


Comment utiliser un mala ?

Un mala se compose d’une série de perles qui servent traditionnellement à prier et à méditer. Il se porte aussi en guise de rappel d’une intention que vous pratiquez dans votre vie. On a recours au mala dans sa pratique de la méditation japa.

Pour démarrer, il faut tenir le pompon dans le creux de la main en direction de soi. N’utilisez pas votre index, comme celui-ci représente l’énergie de l’égo. Faites lentement avancer chaque perles ou graine entre vos doigts et répétez un mantra chaque fois que vous le faites. Un mantra peut être une affirmation, ou un simple mot. Dès que vous aurez complété les 108 perles, vous arriverez à ce qu’on appelle la perle gourou, la perle qui clôture le mala, située au-dessus du pompon et généralement la plus grosse. Elle symbolise un moment d’arrêt et de réflexion sur votre intention et votre pratique. Si vous décidez de continuer votre méditation, ne passez pas par-dessus cette perle, mais retournez plutôt le mala et continuez dans la direction du point de départ. En accédant à cet espace sacré, vous créez de la place en vous pour permettre à vos intentions de se manifester.


Réciter des mantras

Un mantra est un mot, un son, une phrase répétée qui permet de se concentrer durant une méditation. On choisit un mantra selon l’intention que l’on souhaite apporter à la méditation, en intégrant jusque dans nos cellules des vibrations positives qui élimineront toute négativité et permettront de devenir créateur de sa vie et co-créateur dans l’Univers. Le mantra est basé sur le pouvoir du son. Le son étant chargé d’une énergie, la vibration de ce dernier et sa résonance transforme l’environnement et le récitant. La récitation du mantra a donc un effet bénéfique sur l’univers mais aussi sur la personne qui le récite en lui procurant un bienfait mental, spirituel et un bien-être physique. Il apaise le mental et favorise ainsi son unité avec le Tout, l’Univers.

Un mantra peut être un simple mot comme « amour », ou « sérénité », de sorte que les vibrations du mot fasse écho en nous et pénètre notre âme. Il est également possible de méditer avec des affirmations positives. Il a d’ailleurs été prouvé que le fait d’utiliser des affirmations positives permettait d’accélérer le processus de régénération de nos cellules.

Les mantras en sanskrit sont nombreux, tels que « om shanti, shanti, shanti », une manière efficace pour débuter. Chaque mantra pose une intention particulière, ou s’adresse à une divinité que vous pouvez appeler pour vous aider en fonction de ce que vous recherchez.

Mon conseil est de pratiquer régulièrement et aussi souvent que possible, dans le respect de soi et des traditions. Récitez un mantra est une pratique simple, efficace et à la portée de tous, dont l’objectif est unique : ouvrir son cœur et vivre dans l’instant présent ! 


Voici quelques mantras hindous que vous pouvez psalmodier ou réciter dans votre tête durant vos méditations quotidiennes. Choisissez-les selon vos besoins, et répétez-les aussi souvent que nécessaire.        

OM/AUM – C’est une syllabe sanskrite que l’on retrouve dans plusieurs religions : l’hindouisme et ses yogas, le bouddhisme, le jaïnisme, le sikhisme, et le brahmanisme. On la nomme aussi udgitha ou pranava mantra (« mantra primordial », le mot prana signifiant également « vibration vitale »). D’un point de vue hindouiste, cette syllabe représente le son originel, primordial, à partir duquel l’Univers se serait structuré

GAYATRI – Il est considéré comme le mantra le plus sacré des Véda, les textes ancestraux de l’hindouisme. C’est en fait une invocation au soleil, qui peut se faire dans une rivière, lors du lever et du coucher de cette étoile; c’est aussi une métaphore pour invoquer l’Existence qui illumine nos consciences quotidiennement.

O bhur bhuva svaḥ – tat savitur vareyaṃ – bhargo devasya dhimahi – dhiyo yo na pracodayat

Om, Cieux, Terre et Eau, Que l’excellent Soleil, brillant, divin et pieux, Nous aide à méditer sur nos intellects galopants.

GANESH – Ce mantra est associé au Dieu Ganesh, le dieu à tête d’éléphant de la sagesse et de la connaissance. Il est le gardien des portes et des temples et celui qui transforme tous les obstacles intérieurs et extérieurs qui font blocage au succès. Ganesh est surnommé le briseur d’obstacles. Chanter ce mantra permet de lever les obstacles lorsque l’on entreprend quelque chose.

Om Gam Ganapataye namaha

 LAKSHMI – Ce mantra est associé à la déesse Lakshmi, aide puissante pour attirer l’abondance dans sa vie.

Om Shreem Maha Lakshmiyei Namaha