Je vous invite à découvrir la 5ème mère originelle de mon programme créatif autour des lunaisons. Une fois par mois, un mala en pierres fines est créé en lien avec une mère originelle dont on doit la source à Jamie Sams avec son livre « Les 13 mères originelles » dans lequel elle nous apporte une puissante méthode de connexion aux lunaisons dans notre vie quotidienne. En effet, chaque mère reflète un enseignement particulier, lié à un cycle de la lune, aidant les femmes à s’accomplir dans ses dons et ses talents personnels.

 

 

 

La mère de la 5ème lune : La Femme qui écoute

 

Les Echos des Ancêtres chevauchent les Vents du Changement,
Et la Voix des Êtres de la Création appelle, en disant mon nom.
Les esprits qui chantent sur la brise le fracas des vagues sur la rive
Les battements du coeur de la Terre Mère m’enseignent ce qu’il faut écouter.
Dans le calme, avant l’aube et le crépuscule des messages cachés sont délivrés.
Semblables aux chants de mon peuple, leurs rythmes me parlent.
Mes oreilles peuvent entendre cette musique et mon coeur le comprendre.
Mère de Clan de Tiyoweh, tu peux disposer de moi.
J’écoute tes chuchotements sur le parcours que tu vas ouvrir
A la rencontre de la voix silencieuse qui vit à l’intérieur de mon coeur.

 

La Femme qui Ecoute est la Mère de Clan de Tiyoweh, la Tranquillité, dont le cycle lunaire tombe au mois de Mai. La couleur liée à cette lune est le noir qui représente la recherche d’une réponse. Son Cycle de Vérité est d’entendre la Vérité. Cette Mère de Clan nous apprend à entrer dans le Silence et à écouter les messages toujours présents de la nature, à écouter nos coeurs, le Monde de l’Esprit, les points de vue des autres humains, les Animaux qui nous enseignent, ainsi que le Grand Mystère. Dans la Tradition Seneca, Entrer dans le Silence est appelé Tiyoweh, qui se traduit par Tranquillité. Lorsqu’une personne peut parvenir à ce Calme et entendre la voix paisible à l’intérieur, cette personne a le potentiel pour réaliser sa “plénitude” personnelle, parce qu’elle a accès à la voix de sa vérité intérieure.

La Femme qui Ecoute nous apprend à écouter tous les points de vue représentés dans notre monde, de façon à découvrir l’harmonie que peut procurer le fait de laisser chaque forme de vie avoir son Point de Vue Sacré. Cette Mère de Clan nous enseigne qu’il n’y aura ni apprentissage ni développement pour nous si nous n’écoutons pas ce qui est en train de se dire. Elle nous montre le chemin tordu qui consiste à devoir tout le temps parler; lorsque nous parlons, nous n’écoutons pas. Lorsque nous ignorons ou coupons la parole d’une autre personne qui est en train de nous dire quelque chose que nous ne voulons pas entendre, nous sommes en situation d’empêcher notre croissance. Bien des personnes blessées dans notre monde ne veulent pas entendre la vérité parce qu’elles ont le sentiment qu’elle va leur faire mal. La bonne volonté que l’on met à écouter la vérité à propos de soi, lorsqu’elle est exposée avec une compassion aimante, est un grand don qui peut guérir nos anciennes blessures.

La Femme qui Ecoute a la capacité d’entendre davantage que les mots de ses enfants humains, même quand ils ont peur de dire la vérité sur ce qu’ils ressentent. Cette Mère de Clan écoute les autres avec son coeur autant qu’avec ses oreilles. Elle peut entendre les désirs jamais formulés du coeur de ses enfants humains, ainsi que les peurs qu’ils taisent. Elle peut entendre le langage non verbal des animaux, des plantes et des pierres ainsi que la voix des Ancêtres qui vient du Monde de l’Esprit. Les talents de la Femme qui Ecoute découlent de sa capacité à être complètement paisible pour accueillir toutes les impressions qu’elle peut recevoir, puis formuler un concept qui les englobe.

La Femme qui Ecoute nous apprend à discerner si les personnes disent ou non la vérité, en écoutant les inflexions de leur voix et les sentiments que portent leurs paroles. Elle nous montre que beaucoup d’humains ne savent pas comment exprimer leurs vérités personnelles parce qu’ils dénient leurs véritables sentiments. Certains peuvent mentir pour masquer leur peur du châtiment ou de la punition; d’autres disent des mensonges pour se sentir acceptés ou importants. Mais on peut détecter tous ceux qui ne disent pas la vérité si l’on développe l’art d’écouter. Montrer de la compassion pour ceux qui pensent qu’ils doivent mentir est un signe de maturité spirituelle. La personne qui ment est une personne blessée. Dans notre monde, ceux qui ne sont pas véridiques ne mentent qu’à eux-mêmes, parce qu’ils n’ont pas entendu la voix de leur Orenda ou Essence Spirituelle. Vivre dans la pleine vérité, c’est connaître la lumière de l’Eternelle Flamme d’Amour.

La Femme qui Ecoute entend chaque pensée, perçoit chaque sentiment, et reçoit chaque émotion dans Tioweyh, la Tranquillité. Elle utilise son don de prophétie à partir de l’information qu’elle recueille. La Mère de Clan de Tiyoweh peut prédire ce que sera le futur, en nous faisant voir que nos potentialités suivent le Chemin de Beauté ou s’engagent dans le sentier tordu. Elle nous envoie des avertissements quand nous perdons notre équilibre, et des encouragements quand nous cheminons avec grâce. Les signes, présages, augures et guidances pour notre viennent à nous parce que la Femme qui Ecoute a entendu notre coeur, l’intention que nous avons formulée, et les désirs ou besoins que nous n’avons pas dits. Les messagers qu’elle envoie sur notre chemin sont les Alliés de la Nature, les Esprits des Ancêtres, les Animaux qui nous enseignent, et /ou la voix de notre Orenda (Essence spirituelle)

 

 

Le Mala de la mère de la 5e Lune

Il est composé de : obsidienne dorée, pierre de lune blanche, labradorite, améthyste, tourmaline rose