Vivre au rythme de la nature

Notre corps est influencé par la danse des cycles saisonniers liés aux forces des doshas, il est très sage de savoir les observer et les respecter.

  • Vata se manifeste à la fin de l’automne et début de l’hiver : énergie froide, sèche.
  • Pitta se manifeste au milieu de l’été : chaleur grimpante
  • Kapha se manifeste à la fin de l’hiver et au début de printemps : la fraîcheur s’installe puis fait place à la chaleur.

Au Printemps, Mère Nature se réveille, c’est le début de la germination, la croissance. L’énergie monte, tout comme la sève qui suit ce mouvement. La nature fleurit, se colore et verdit. Nous nous sentons renaître d’une énergie nouvelle, et les changements de saisons, particulièrement de l’hiver au printemps, chamboulent, tant soit peu, nos organismes. Au début du printemps, on peut se sentir lourd, ramolli… difficile de sortir de la phase “hibernation” ! Les jours commencent à se rallonger et les premiers signes de printemps apparaissent, alors commence la saison Kapha. Tout le Kapha qui s’est accumulé dans le corps commence à se liquéfier en raison du réchauffement de la température. Il se propage dans l’organisme, dérange Agni (le feu digestif) et peut conduire à différentes maladies, comme un refroidissement ou d’autres problèmes des voies respiratoires.

Pour éviter ces désagréments, il est recommandé par l’Ayurveda de prendre des mesures pour réduire le Kapha dès la fin de l’hiver.

Au printemps, il est important de manger léger et de renforcer la force de digestion. Le matin, la digestion est encore faible et un repas lourd surcharge le corps et l’intoxique. Le déjeuner doit être léger avec par exemple une tisane Kapha avec du citron et du miel. (Mélanger le miel juste avant de boire la tisane, car celui-ci ne devrait pas être chauffé selon les recommandations de l’Ayurvéda.) Avant le repas de midi, on peut boire de l’eau chaude avec du gingembre. Un verre de Lassi durant le repas est aussi excellent. Cette boisson au yogourt supporte la flore de l’intestin et améliore la digestion.

La force de digestion peut être renforcée en buvant durant la journée de l’eau au gingembre très chaude. Le repas du soir ne devrait pas être trop tardif. Des aliments chauds et digestes, par exemple une soupe de légumes ou de riz conviennent très bien.

Ci-dessous quelques conseils ayurvédiques pour une bonne cure printanière:

Accordez-vous 3 à 7 jours.
Evitez les aliments produisant de l’ama (toxines). Ama signifie “non digéré”. C’est le produit d’une digestion incomplète. Ces “résidus du métabolisme” bouchent les canaux, qui transportent les substances actives aux cellules et qui éliminent les déchets.
L’Ayurvéda classe les aliments industriels tout prêts, congelés ou en conserve dans la catégorie des aliments producteurs d’ama, car ils ne sont plus frais et très lourds à digérer. On peut aussi ajouter à cette liste les aliments modifiés génétiquement (OGM), traités chimiquement ou ceux qui contiennent des pesticides et engrais chimiques. Ils chargent le corps inutilement de poisons et perturbent le système digestif.
Durant la phase de “désintoxication” on devrait renoncer aux fromages à pâte dure, yogourt, fromage blanc et autres produits au lait acidulé, mets frits, crudités de toutes sortes, desserts lourds, muesli aux céréales crues, sucre blanc, miel (à l’exception du miel de forêt foncé), ainsi qu’au pain à la levure, pains croustillants, confits acidulés.

Donnez la préférence aux:

Mets légers, chauds et cuits
Soupes fraîchement préparées
Galettes (chapati) fraîchement préparées, le pain complet sans levure
Lentilles, dal
Légumes affinés avec quelques épices
Céréales comme le quinoa, l’orge et le riz basmati
Soupe au mung dal; elle équilibre les dosha, est nourrissante et très digeste.

Commencez votre journée avec la toilette matinale (gratte-langue, gandouche, gargarisme d’eau salée et de curcuma pour éliminer le mucus dans la bouche, auto-massage abhyanga…), puis après un peu de yoga et de méditation prenez un verre d’eau au gingembre auquel, une fois un peu refroidi, vous aurez ajouté le jus d’un demi citron et une 1 cuillère à café de miel. Ceci donne un bon coup de manivelle au métabolisme, élimine les toxines et renforce le processus de digestion.

Utilisez des épices digestives et qui augmentent l’immunité dans vos préparations: asafoetida, basilic, cardamone, clous de girofles, coriandre, cumin, fenouil, fenugrec, graines de moutarde noire, noix de muscade, persil, safran, curcuma. Le poivre noir, le poivre long “pippali”, et le gingembre (sec et/ou frais) vont aider à améliorer Agni (le feu digestif) et à réduire Ama (l’accumulation des toxines). Ajoutez des graines de lin et du son d’avoine dans vos menus. L’oignon, l’ail, le curcuma et le poivre noir vous aideront à éviter ou à améliorer les problèmes respiratoires et le surpoids.

Buvez de l’eau chaude tout au long de la journée pour éliminer les toxines par les reins. L’eau d’orge aide à réduire l’accumulation d’eau dans le corps.

Des aliments particulièrement recommandés pour se désintoxiquer:

Au déjeuner:

Fruits à l’étuvée, pruneaux, figues, pommes ou poires, ananas, papayes
Jus de fruits frais pressés
Bouillie d’épeautre et d’avoine sans lait.
Pain léger sans levure.

A midi:

A midi le feu digestif est le plus actif, le moment idéal pour le repas principal.
Légumes: légumes aux feuilles vertes, choux de Bruxelles, brocolis, artichauts, endives, rucola.
Céréales: riz, quinoa, orge
Epices: ajowan, coriandre, cumin, curcuma, fenouil, gingembre, poivre, fenugrec, piment de cayenne en faible dose
En accompagnement des chutney fruités et bien épicés.
Cuire les légumes dans un peu d’eau ou à la vapeur. Remplacer l’huile par un peu de ghee.

Le soir:

Le repas du soir devrait être léger et pris avant 19h (légumes, kitchari, soupe de mung dal).
Les fromages, saucisses, viandes, poissons, tomates et glucides favorisent la formation d’ama et ne devraient pas être consommés le soir, le feu digestif étant très faible à ce moment.
Buvez le soir par exemple de la tisane Vata, de fenouil, de tulsi ou d’orties.

Recommandations générales:

Mangez régulièrement et ne sautez pas consciemment des repas.
Tôt au lit et tôt debout.
Faite des mouvements à l’air libre et de légers exercices de yoga.
Des massages matinaux à l’huile ou, pour les constitutions kapha, à sec avec des gants de soie soutiennent la purification.
Portez l’attention à une digestion régulière.
Si vous sentez à un moment ou à un autre une “petite faim”, buvez alors un jus de fruits doux ou une tisane chaude.

Le printemps est la meilleure période pour l’élimination et la détoxification

Voici quelques programmes détox possibles :

  • Nasya: procédure d’élimination des toxines par le nez, pour les allergies et les migraines.
  • Shirodhara: traitement anti-stress et pour l’équilibre hormonal, favorise l’élimination des toxines de la tête. En savoir plus
  • Udvartana: massage au triphala et à la cardamone, purifiants, réduit le surpoids et la rétention d’eau. En savoir plus
  • Pinda swedana: traitement d’élimination des toxines par fomentation avec des pochons de riz au lait et aux décoctions de plantes, particulièrement efficace pour les articulations douloureuses. En savoir plus

Il est toujours préférable de demander conseil avant de choisir un programme détox afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles et d’avoir un programme idéalement adapté à sa condition et à sa constitution personnelle.