> LES CARTES DU TAROT > LES ARCANES MAJEURS

L’arcane sans nom

L’Arcane sans nom, également connu sous le nom de la Mort, est la treizième carte parmi les 22 arcanes majeurs du Tarot. Elle représente traditionnellement un squelette symbolisant la fin des cycles, la transformation et le renouveau. L’Arcane sans nom incarne la nécessité du changement, de la libération et de la renaissance.

L’image de l’Arcane sans nom puise ses origines dans les récits mythologiques des divinités liées à la mort et à la renaissance, ainsi que dans les traditions religieuses qui enseignent la valeur de la transformation pour atteindre de nouveaux départs. Elle symbolise également la nécessité de laisser aller le passé pour faire place à de nouvelles possibilités.

Eléments de la carte :

La faux : représentation de la fin des cycles et de la transformation, incarnant la nature éphémère de la vie. Dans un tirage, elle s’apparente à une flèche pointant ce qui doit être libéré ou abandonné.
Le squelette : démuni mais fait de chair, il représente la nécessité d’abandonner l’ancien pour faire place au nouveau. La mort n’est pas physique, le processus de vie continue.

Mots-clés : métamorphose, révolution intérieure, tourner la page, détruire, trancher, séparation, purification, grand nettoyage, rapidité, fin d’une illusion, rupture salutaire, violence, deuil,  renouvellement des idées, travail de l’inconscient, l’Ombre, mort/ renaissance, maladie, fin nécessaire, désillusion, détachement, conversion absolue, cessation en vue de recommencer en mode diamétralement opposé.

Explorons le monde mystérieux de l’Arcane sans nom, une représentation de la fin des cycles et du renouveau. L’Arcane sans nom incarne la nécessité de laisser aller le passé pour faire place à de nouvelles possibilités, ainsi que la libération qui accompagne la transformation et le renouveau.

« Arcane sans nom », « la nom nommée » évoque l’inconcevable réalité qu’elle représente, soulignant que le temps, en tant qu’agent essentiel de la vie, est le grand transformateur, bien que non existant. L’absence de nom suggère l’idée de silence, rappelant que « Dieu parle dans le silence », selon l’Ancien Testament.

L’Arcane sans nom, souvent redouté au premier regard, est fréquemment associé à une connotation négative en raison de sa représentation d’un squelette fauchant des têtes, une allégorie de la Mort. Cette image trouve ses racines dans la danse macabre du Moyen Âge, un rappel poignant de la mortalité imminente, invitant les êtres humains à se préparer à leur destin inévitable. Initialement perçue comme une mise en garde brutale, cette lame évoque davantage une transformation dynamique, une phase initiatique propice à l’émergence du nouveau après la destruction des illusions.

Cette carte incarne un passage, une initiation où l’ombre se mue en lumière. Le squelette, dénudé et présentant une colonne vertébrale couleur chair, symbolise le dénuement et l’énergie vitale puissante. Avançant vers la droite, comme le Mat dont elle est la radiographie, cette lame en mouvement est un agent de transformation radical, une mort suivie d’une renaissance. Elle incite à se défaire de l’ancien, de l’obsolète, à éliminer l’inutile et à abandonner ce qui entrave le progrès. L’Arcane sans mom aide à accepter la perte, à se détacher des attachements inutiles, à avancer vers le renouveau en éradiquant l’ancien. La lame fait référence à un processus innommable, dépassant la compréhension humaine. Elle souligne l’urgence de trancher au moment propice, de discriminer et de discerner. Le rapprochement avec le Mat, les deux seuls personnages en marche dans le Tarot, offre un intérêt particulier, l’arcane sans mom étant la radiographie intérieure invisible du Mat.


Interprétation dans différents domaines

Sur le plan affectif, l’Arcane sans nom peut représenter la fin d’une relation ou d’une phase de vie, ainsi que la nécessité de laisser aller le passé pour faire place à de nouvelles possibilités. Elle encourage à embrasser le changement et à se libérer des schémas obsolètes, en ouvrant la voie à de nouvelles rencontres et expériences.

Sur le plan professionnel, l’Arcane sans nom symbolise la fin d’une carrière ou d’un projet, ainsi que la nécessité de se réinventer et de s’adapter aux nouvelles circonstances. C’est le moment de laisser aller les anciennes méthodes et de se concentrer sur de nouvelles opportunités, en embrassant le changement et en faisant confiance au processus de transformation.

Sur le plan financier, l’Arcane sans nom incite à revoir ses priorités financières et à se libérer des dettes ou des obligations financières qui entravent le chemin vers la prospérité. C’est le moment de faire preuve de courage et de détermination pour surmonter les obstacles financiers, en se concentrant sur les nouvelles opportunités qui se présentent.

Lecture prédictive

Dans une lecture prédictive, la présence de l’Arcane sans nom peut indiquer la fin d’une situation ou d’une phase de vie, ainsi que la nécessité de laisser aller le passé pour faire place à de nouvelles possibilités. C’est le moment de se préparer aux changements à venir et d’embrasser le renouveau avec confiance et ouverture d’esprit.

Lecture philosophique

L’Arcane sans nom symbolise la nécessité du changement et de la transformation pour atteindre de nouveaux départs. Elle incarne également la libération qui accompagne la fin des cycles et la renaissance qui émerge de la destruction. C’est le rappel que même dans les moments les plus sombres, il y a toujours de l’espoir et la possibilité de renouveau.

Lecture psychologique

D’un point de vue psychologique, l’Arcane sans nom représente le processus de lâcher prise et de libération qui accompagne souvent les périodes de transition et de transformation. Elle incite à embrasser le changement avec courage et détermination, en se concentrant sur les opportunités de croissance et de développement personnel qui émergent de la destruction.

Si l’arcane sans nom parlait…

« Je n’ai pas de Nom, mais on me connaît. Je suis la faucheuse, la balayeuse, la nettoyeuse. Je suis le grand œuvre de transformation. Je parle de la mort mais aussi de la naissance. Je suis les deux pôles de la Vie : la Vie sans cesse qui meurt et qui renaît. Avec moi, tu cours à ta perte, car vivre, c’est perdre ; avancer, c’est perdre ; évoluer, c’est perdre. Avec moi, tu transformes le petit en grand, le superficiel en profond, l’insignifiant en signifiant, le noir en lumière. N’aie pas peur de moi, car le noir est couleur de Lumière.« 

Mémo Tarot

Les fiches des mots-clés des 78 cartes du Tarot
en un clin d’oeil !

Télécharger
error: