Jeudi 4 Novembre est un jour de célébration unique et inspirant. En Inde, Dīpāvali (Divāḷī) est célébrée dans la culture de Sanātana Dharma. Dīpāvali signifie en sanskrit littéralement : rangée de flammes, de Dīpa : flamme et Availi : rangée, guirlande.

Cette fête très populaire dure cinq jours, dont le troisième, le plus important (“Bari Divali”, “la grande Divali”), est consacré à la déesse Lakshmi, les quatre autres étant associés à différentes légendes et traditions. Le lendemain de Divali marque aussi le début de l’année fiscale en Inde du Nord, ce qui est approprié, puisque Lakshmi est censée apporter richesse et prospérité. Divali est l’occasion de décorer maisons et rues et de se régaler de différents mets. Les amis et les familles se réunissent plusieurs jours avant pour jouer aux cartes, boire et manger. Jeunes, vieux, riches, pauvres, tous s’habillent de neuf, échangent des sucreries et font exploser des pétards, des feux de Bengale et des feux d’artifice. Après la partie proprement religieuse de la fête, on assiste aux spectacles de tous ordres proposés dans les mela, les grands rassemblements qui ont lieu.

 

Un peu de culture…

Brahma (dieu de la création), Shiva (dieu de la destruction), Vishnu, (dieu de la préservation), font partie de la Trimurti, la trinité de l’hindouisme qui a peu à peu remplacé dans la ferveur populaire la trinité védique que constituaient Agni (le feu), Vayu (le vent) et Surya (le soleil). Ces trois divinités sont chacune accompagnées de leurs parèdre (ou shakti), la déesse qui leur est associée. Ainsi, l’épouse de Brahma est Sarasvati, déesse du savoir et des arts, celle de Shiva est Parvati (qui peut revêtir les formes terribles que sont Durga et Kali), et enfin, celle de Vishnu est Lakshmi, qui personnifie la richesse intérieure et la prospérité.

Avant tout, Divali célèbre le retour dans sa capitale, Ayodhya, de Rama avec son épouse Sita, qu’il a reconquise de haute lutte sur le démon Ravana, épisode conté dans le Ramayana. Divali rappelle le chemin de lampes fait à Rama par les habitants d’Ayodhya pour éclairer son retour. Divali prolonge la fête de Dussehra, qui célèbre la victoire de Rama sur Ravana, et a lieu exactement vingt jours avant Divali. C’est pourquoi Divali est le symbole de la victoire de la lumière, et apporte un message de paix et d’harmonie au monde. Au cours des festivités de Dussehra, les gigantesques effigies de Ravana, sont brûlées. Outre Lakshmi et les deux avatars de Vishnu que sont Krishna et Rama, Divali célèbre également Ganesh, le dieu à tête d’éléphant, fils de Shiva et de Parvati, qui est celui qui écarte les obstacles de l’égo.

Créez vos lampes de Divali

Les diya sont des lampes à huile traditionnelles de l’Inde, élégantes et simples à réaliser. Lorsqu’elles sont allumées, elles donnent un rayon de lumière paisible. Pendant Divali, toutes les maisons indiennes sont éclairées avec des diya.

Un article est disponible ici pour expliquer pas à pas comment créer vos diya pour Divali.

 

Jeu concours : des bons d’achat à gagner

A l’occasion de Divali, 3 bons cadeau d’une valeur de 10, 20 et 50 euros sont à gagner, valables sur tout le site. De quoi vous faire plaisir, parmi les créations en pierres, une consultation, un soin, un atelier, au choix ! C’est vous qui déciderez !

Pour participer, rien de plus simple. Répondez au formulaire ci-dessous.

Pour multiplier vos chances de gagner, vous pouvez participer au jeu concours sur les pages Instagram et Facebook en accédant aux publications mentionnant le concours.

Le jeu concours prendra fin le lundi 22 novembre 2021 à minuit, les gagnants seront annoncés sur les réseaux sociaux (en story) dès le lendemain et contactés directement par email, suite à un tirage au sort.

Happy Divali à tous et que la lumière brille dans votre coeur !

    Prénom*

    Nom*

    Adresse email*

    Que vous inspire la fête de Divali ?*

    Quel article ou service proposé par Tand'Aime vous aimerez recevoir à cette occasion ?*

    captcha

    * champs requis