En ce début du mois de novembre, je vous invite à découvrir la 11e mère originelle de mon programme créatif autour des lunaisons. Une fois par mois, un mala en pierres semi-précieuses est créé en lien avec une mère originelle dont on doit la source à Jamie Sams avec son livre « Les 13 mères originelles » dans lequel elle nous apporte une puissante méthode de connexion aux lunaisons dans notre vie quotidienne. En effet, chaque mère reflète un enseignement particulier, lié à un cycle de la lune, aidant les femmes à s’accomplir dans ses dons et ses talents personnels.

 

Je vous invite donc à découvrir la 11ème mère originelle, la Grande Femme qui marche

La mère de la 11ème lune (novembre) : la Grande Femme qui marche

La Grande Femme qui Marche est la Mère de Clan du cycle lunaire de Novembre. Elle nous apprend comment Agir selon nos Dires (walk your Talk, marcher sa parole). Son cycle de Vérité est de marcher en vérité. Il est en lien avec la couleur blanche. A travers le blanc, nous apprenons le magnétisme et comment utiliser correctement l’autorité et la volonté. Cette Mère enseigne aux Enfants de la Terre à guider par l’exemple, au lieu d’insister pour que le groupe suive un leader. Elle nous montre comment transformer les situations de la vie en nous impliquant dans l’action, sans dépendre d’autres qui agiraient pour nous.

La Grande Femme qui marche nous forme à devenir fières de nos œuvres par l’estime de soi, et non par le sentiment d’être importante. Elle nous montre que plus nous affinons nos aptitudes personnelles, plus nous sommes heureuses avec nous mêmes. Elle sait que les actes parlent bien davantage que les mots et que lorsque nous sommes des exemples vivants de notre philosophie, nous cheminons dans notre vérité personnelle. Quand nous avançons ainsi, il est inutile d’avoir peur de ce que les autres pensent de nous. La réputation est basée sur l’intégrité et la connaissance de soi, pas sur l’opinion des autres qui peuvent être jaloux ou manquer de sécurité intérieure. La Grande Femme qui Marche nous enseigne que c’est à travers nos relations au Grand Mystère et à la vie que nous connaissons et honorons notre véritable Soi et notre esprit.

Tu t’avances dans la Beauté, Mère, permettant à tous de voir
La gloire du Grand Mystère qui a fait libre ton esprit.
Guidée par ta bénédiction intérieure, que tu exprimes par ta démarche agissante,
Sans jamais avoir besoin de l’approbation d’autrui, c’est la vérité de ton coeur qui gouverne.
Avec concentration et droiture tu m’apprends comment marcher,
En équilibre entre pensée et action, au lieu de parler inconsidérément.
Je me tiens droite en ta présence, je tiens ma tête haute,
Avec mes pieds enracinés dans la Terre-Mère et mes bras embrassant le Ciel Père.

La onzième Mère de Clan protège le Gouvernement de Soi et garde les Chemins nouveaux. Elle nous révèle la valeur de diriger par l’exemple, d’être le meilleur de soi et d’explorer tous les choix. Elle nous montre aussi l’importance de l’innovation- s’il y a une façon plus appropriée ou plus efficace de réaliser quelque chose. La Grande Femme qui Marche appliquera les idées nouvelles à sa Marche Terrestre, pour voir comment cette nouvelle façon de faire l’accompagne dans sa Marche de Vérité. Par sa Médecine d’évaluation des idées nouvelles, elle a acquis le droit d’être la Mère de l’Innovation. Cette inventivité ne trahit pas les traditions du passé mais ajoute plutôt de nouvelles vérités à ces traditions, et donne ainsi aux anciennes voies des Ancêtres un nouveau potentiel de croissance.

Cette Mère de Clan, qui est aussi la Mère de la Persévérance et de la Ténacité, nous apprend la valeur de la santé. Les besoins de notre corps physique et la pratique d’exercices pour le renforcer font partie de son enseignement. Marcher avec grandeur et dans la vérité s’illustrent par notre capacité à être gracieuse et à trouver le centre de gravité dans notre forme humaine. Pour cela, nous devons utiliser la souplesse naturelle du corps humain. La Grande Femme qui Marche nous montre que nous devons être suffisamment souples pour permettre aux autres de suivre leur propre chemin. Un esprit sain va soutenir la santé du corps. Un esprit chargé de fausses vérités et de négativité peut aller si fort à l’encontre du corps qu’une maladie va se créer. La Grande Femme qui Marche nous enseigne à honorer les besoins de notre corps en équilibrant l’activité physique, nos particularités, une nourriture saine, un sommeil régulier, et l’hygiène.

 

 

La Grande Femme qui Marche nous apprend aussi qu’il nous faut persévérer et que notre but est atteint lorsque le corps est en bonne santé. L’endurance vient de ce que le corps est traité avec soin. Pour persévérer de manière correcte, elle nous enseigne à être tenaces, en nous servant de toutes les forces de santé dont nous disposons, en adaptant nos comportements, en ayant recours à l’introspection et aux facultés de l’esprit pour faire face avec détermination aux défis que nous rencontrons. La Grande Femme qui Marche nous montre comment garder les yeux fixés sur notre objectif, nos pieds sur le chemin et la vérité dans nos coeurs, sans jamais attendre qu’un autre fasse les choses pour nous. Avoir pour guide l’exemple, en étant personnellement responsable de ses pensées, de ses actions, de ce que l’on a fait, est la voie pour trouver la Médecine d’Agir selon ses Paroles. Le défi sera de consentir à lâcher notre peur d’agir, mais aussi de trouver l’équilibre entre activité et repos, relaxation, retour à soi.

 

Le Mala de la mère de la 11ème lune

Il est composé de : quartz laiteux (quartz nuage), pierre de soleil, quartz rutile, grenat, bois de cèdre

Vous pouvez le découvrir sur la boutique en ligne :