En ce début du mois d’août, je vous invite à découvrir la 8e mère originelle de mon programme créatif autour des lunaisons inspiré par mon amie Florence (@lappeldutarot). Une fois par mois, un mala en pierres semi-précieuses est créé en lien avec une mère originelle dont on doit la source à Jamie Sams avec son livre « Les 13 mères originelles » dans lequel elle nous apporte une puissante méthode de connexion aux lunaisons dans notre vie quotidienne. En effet, chaque mère reflète un enseignement particulier, lié à un cycle de la lune, aidant les femmes à s’accomplir dans ses dons et ses talents personnels.

 Je vous invite donc à découvrir la deuxième mère qui poursuit ce cycle de 13 mois, la 8ème mère originelle, la Guérisseuse.

La mère de la 8ème lune (août) : la Guérisseuse

La guérisseuse nous enseigne à servir les autres en utilisant notre capacité à soigner et à guérir. Elle aide à faire honneur aux cycles de la vie et à croire en notre connexion à notre essence. Elle nous invite à comprendre le monde végétal et l’usage thérapeutique des plantes. Elle est la mère de l’intuition qui guérit avec cœur. Sage-femme, herboriste, femme-médecine, guérisseuse spirituelle, gardienne des mystères de la vie, de la mort et des rites de passage.

Mère, chante-moi une chanson qui soulagera ma peine,
Reconstitue mes os brisés, fais que j’éprouve à nouveau le sentiment d’être entière.
Occupe-toi de mes enfants dès leur naissance,
Chante pour ma mort, apprends-moi à faire le deuil.
Montre-moi la Médecine des herbes qui guérissent,
La valeur de l’Esprit, la façon dont je peux servir.
Mère, soigne mon cœur pour que je puisse voir
Les dons que tu me fais et qui peuvent vivre à travers moi.

Elle est la Protectrice de tout ce qui vient servir la vérité. La Guérisseuse s’occupe des Enfants de la Terre en étant la Dépositaire des Arts Thérapeutiques, la Mère de tous les Rites de Passage, la Gardienne des Mystères de la Vie et de la Mort, Celle qui chante le Chant de la Mort. C’est une sage-femme, une herboriste, une Femme Médecine, une guérisseuse spirituelle, et elle enseigne les cycles de notre Chemin sur la Terre. Sa couleur est le bleu, qui représente l’intuition, la vérité, l’eau et les sentiments.

En tant que Gardienne des Plantes et des Racines qui Soignent, elle est intimement liée aux Esprits du Royaume Végétal, c’est-à-dire le Peuple de tout ce qui est Vert et qui Croît. Il est parfois appelé Peuple de la Couverture Terrestre, parce que les Plantes et Arbres ensemble forment la couche qui protège le sol de la Terre Mère de l’érosion et qui préserve l’équilibre de ses cycles de régénération. La Guérisseuse est la gardienne de toutes les préparations destinées à soigner, faites à partir de toutes les plantes du Peuple de la Couverture Terrestre. Elle sait quelles parties de chaque plante utiliser pour ses remèdes, ainsi que la façon de les cueillir et de les préparer.

En tant que Gardienne des Mystères de la Vie et de la Mort, elle accueille les nouveaux esprits dans le monde quand ils prennent un corps humain. Lorsque la Marche Terrestre d’un individu est achevée, elle célèbre les êtres qui Abandonnent leurs Habits de chair ou qui meurent pour le Monde de l’Esprit. Elle est aussi au service des Enfants de la Terre dont elle recoud les blessures, remet les os en place, accouche les enfants, soigne les corps et les esprits tout au long de leur Chemin sur la Terre.

La Guérisseuse est aussi la Protectrice des cycles de croissance de la Roue de Médecine et de tous les Rites de Passage. Elle nous apprend les étapes de la grossesse, la naissance, la croissance, la mort et la renaissance. Elle nous montre comment tourne la Grande Roue de Médecine de la Vie, elle nous indique le moment où il faut lâcher prise, comment permettre à nos esprits de faire leur choix, et comment accepter la mort comme une autre étape qui mène à la renaissance. La Guérisseuse investit chacun des êtres humains qu’elle enseigne de la capacité d’abandonner la peur de la mort et d’accepter le changement comme une nouvelle aventure dans la vie. Qu’il s’agisse de la mort d’une relation, de la fin d’un travail ou du terme de la vie physique, elle nous montre comment voir au-delà de l’illusion d’une fin et comment célébrer chaque avancée sur notre route comme un nouveau pas qui nous mène à la “Totalité”.

Cette Huitième Mère de Clan est l’incarnation du principe féminin qui se met au service des Enfants de la Terre dans la vérité: elle leur porte assistance par le processus de guérison qu’est l’accomplissement humain. Elle voit leur Orenda ou Essence Spirituelle qui entre dans leur corps à la naissance. Elle voit les maladies qui se créent lorsqu’ils perdent, au cours de leur vie, leur connexion avec leur Essence Spirituelle. Elle les aide à reprendre contact avec l’Eternelle Flamme d’Amour quand ils décident de soigner leur forme physique et de continuer à cheminer sur Terre. Elle leur montre comment reconnaître le temps où leur mission sur Terre est achevée, le moment où ils sont prêts à devenir un avec l’Orenda et à renaître dans le Monde de l’Esprit. L’histoire de sa Médecine est pour nous une façon de comprendre la vaste sagesse qu’elle offre à tous.

Source : http://aubord-dulac.over-blog.com

Le Mala de la mère de la 8ème lune

Il est composé de : obsidienne noire, agate mousse, grenat, labradorite, bois d’olivier

Vous pouvez le découvrir sur la boutique en ligne :