En ce début du mois de juillet, je suis très heureuse d’ouvrir un programme de créativité de 13 mois qui m’a été inspiré par mon amie Florence (@lappeldutarot). Une fois par mois, un mala en pierres semi-précieuses est créé en lien avec une mère originelle dont on doit la source à Jamie Sams avec son livre « Les 13 mères originelles » dans lequel elle nous apporte une puissante méthode de connexion aux lunaisons dans notre vie quotidienne. En effet, chaque mère reflète un enseignement particulier, lié à un cycle de la lune, aidant les femmes à s’accomplir dans ses dons et ses talents personnels. J’espère que ce programme vous apportera autant de satisfaction qu’il ne m’en procure déjà. Je vous invite donc à découvrir la première qui ouvrira ce cycle de 13 mois, la 7ème mère originelle de Juillet, Celle qui Aime Toute Chose.

La mère de la 7ème lune (juillet) : Celle qui aime toute chose

Elle nous enseigne à mettre en œuvre le respect, la confiance et l’intimité dans toute relation, à aimer tous les aspects de notre vie, ses leçons, la sexualité et l’existence physique. Elle nous aide à être une femme aimante, une mère qui soigne, une amoureuse sensuelle, une amie en qui l’on peut avoir confiance. Elle aide à se pardonner à soi-même et aux autres en développant l’acceptation et en fuyant les critiques. (Extrait du livre)

Mère, montre-moi comment aimer au-delà de mes peurs humaines,
Enseigne-moi toutes les joies de la vie derrière le voile des larmes.
Fais que je trouve le plaisir des bras aimants d’un amoureux,
Que je connaisse la sagesse du respect donné sans exigence.
Ô Gardienne du Pardon, enseigne-moi comment voir
Au-delà des jugements mesquins, en étant solidaire de la dignité humaine.
J’apprendrai ta Médecine de Mère, d’amoureuse, d’amie,
En apprenant aux autres comment aimer et réparer les cœurs brisés.

Celle qui Aime Toutes Choses nous enseigne la sagesse de la compassion, et comment être une femme aimante et une mère attentionnée. Celle qui Aime Toutes Choses est la Gardienne de la Sagesse Sexuelle et elle nous montre que chaque action de la vie physique est aussi sacrée que notre croissance spirituelle: ce sont une seule et même chose. Quand nous nous comportons comme si toutes les actions étaient sacrées, il n’y a pas de jugement. Cette Mère de Clan nous enseigne à aimer nos corps et à honorer le plaisir d’être humain. Elle nous montre que respirer, manger, marcher, jouer, travailler, observer le lever du soleil, faire l’amour et danser sont autant d’actes de plaisir donnés par la Terre Mère aux êtres humains. Elle nous demande de faire toutes choses dans notre vie avec un cœur heureux. Dans sa sagesse, Celle qui Aime Toutes Choses nous enseigne que nous pouvons trouver les joies de la vie physique, sans essayer de fuir nos chagrins en nous raccrochant à de faux plaisirs ou à des modèles de comportement compulsif.

Celle qui Aime Toutes Choses est la Gardienne de l’Amour Inconditionnel et elle est reliée au Grand-Père Soleil. Comme la lumière du Grand-Père qui brille sur toutes choses sans retenir sa chaleur ni le soutien qu’il donne à la vie, cette Mère de Clan aime tous ses enfants de la même façon. Celle qui Aime Toutes Choses utilise la forme de l’amour inconditionnel pour nous montrer qu’elle ne juge pas nos comportements. Elle désire nous aimer suffisamment pour nous permettre de traverser les dures leçons que nous nous imposons et qui sont les conséquences des chemins tordus que nous avons suivis. Subir les conséquences des actions sans amour que nous avons accomplies ne nous donne aucun plaisir, mais nous en souvenir et éviter à l’avenir ce genre de pièges nous ramènera toujours à l’équilibre. Elle est disposée à nous laisser traverser par nous-mêmes les dures leçons de la vie, mais elle est toujours prête à soigner nos déceptions et réparer nos cœurs brisés.

Celle qui Aime Toutes Choses nous enseigne que toutes les actions de la vie sont égales parce que la réaction est toujours égale à ce qui a été fait à l’origine. Si nous sommes bons envers notre corps, notre corps est en bonne santé et bon avec nous. Si nous prenons soin de nous et nous nous respectons, nous obtiendrons des autres le même respect et la même attention. Si nous nous mentons à nous-mêmes, les autres nous mentiront aussi. Si nous avons des pensées positives, de bonnes choses apparaîtront pour soutenir notre attitude. Si nous nous consacrons à l’amour de la vérité en tout chose, nous trouvons des voies pour connaître et aimer le Soi. L’enseignement de la Mère de Clan applique le concept de libre-arbitre sous sa forme la plus pure. Ce qu’elle sait de toute évidence, c’est que nous évoluerons quoi qu’il arrive. La guérison et la croissance peuvent prendre bien des cycles de la Roue de Médecine, la Mère reste désireuse de nous aimer inconditionnellement à travers tout ces Rites de Passage, jusqu’à ce que nous nous aimions assez pour en finir avec ces schémas d’auto esclavage auxquels nous nous sommes attachés.

La liberté que l’on trouve à aimer le Soi sans conditions est la qualité qui fait de Celle qui Aime Toutes Choses la Protectrice des Enfants. C’est elle qui prédispose les enfants à développer une expression personnelle aimante et qui les encourage à donner le meilleur d’eux-mêmes. Cette Mère de Clan utilise l’amour de l’enfant dans sa découverte de la vie comme ligne directrice pour éduquer sa jeunesse. Elle enseigne à notre enfant intérieur à accepter l’amour, à trouver des voies pour s’aimer soi, et à aimer par-dessus tout, la vérité.

Celle qui Aime Toutes Choses est la Mère qui Prend Soin, une amoureuse sensuelle, la Gardienne de Tous les Actes de Plaisir et la Protectrice de la Sagesse Sexuelle. Cette Mère de Clan incarne les attributs de l’ami(e) dévoué(e) qui voit la force de notre Médecine personnelle aussi bien que notre faiblesse, et en accepte les deux côtés sans jugement. Elle nous soutient patiemment dans notre processus de croissance, en nous révélant nos talents, en nous incitant à grandir. Celle qui Aime Toutes Choses ignore notre réticence à nous servir des talents qui sont entre nos mains, parce qu’elle sait qu’un jour, sur nos chemins personnels de guérison, nous trouverons la guérison à l’intérieur de nous-mêmes.

Source : http://aubord-dulac.over-blog.com

Le Mala de la mère de la 7ème lune

Il est composé de : Jaspe rouge, morganite, apatite, serpentine, bois de santal.

Vous pouvez le découvrir sur la boutique en ligne :