Selon l’Ayurveda, la quantité d’eau recommandée est très variable en fonction de la constitution (Prakriti) de la personne, de la température et de l’effort physique. Il n’existe pas de règle pour tout le monde, telle que “boire 2 litres pas jour”. L’Ayurveda recommande toujours des pistes très individuelles, singulières et ajustées qui prennent en compte l’individu, la saison, l’âge, le climat, l’activité, etc… Bref, vous l’aurez compris, pas de généralités ! Il ne s’agit pas simplement de quantité, mais aussi de la manière dont vous consommez.

Selon Vasant Lad dans le livre The Complete Book of Ayurvedic Home Remedies, l’eau est la manifestation de la conscience. L’eau est fluide, lourde, douce, froide, dense, cohésive. Elle rassemble les molécules et existe dans le corps sous forme de plasma, de cytoplasme, de salive, de sécrétion, de liquide céphalo-rachidien, d’urine, de sueur. Elle est donc nécessaire à l’absorption de la nutrition et au maintien de la vie ; sans elle, nos cellules ne peuvent pas survivre. Considérant à quel point l’eau est essentielle à la vie humaine, voici quelques conseils pour votre consommation d’eau.

 

Eviter l’eau glacée

L’eau froide ou glacée est fortement déconseillée surtout pendant les repas car cela nuit au processus de digestion en le ralentissant considérablement. Il est possible de manière exceptionnelle de boire de l’eau froide en cas de grosse chaleur, entre les repas. Boire de l’eau tiède peut aider à une bonne digestion et à un métabolisme qui favorise la perte de poids, soulage les ballonnements et la douleur. L’eau chaude aide à contrôler le taux de cholestérol et à garder les artères propres.

 

Consommer de l’eau tiède ou à température ambiante le matin à jeun

Une habitude saine est de boire de l’eau dès le matin, connue sous le nom d’Ushapan (boisson de l’aurore). Cela aide à se débarrasser de nombreuses maladies dans le corps. Le matin à jeun, c’est là que notre corps en a particulièrement besoin. Boire de l’eau tiède ou à température ambiante permet de réveiller en douceur le feu digestif. L’eau ne sert pas qu’à nous hydrater. Elle permet également de nettoyer l’organisme des toxines. La méthode la plus efficace consiste à boire de l’eau tiède, sans aromatisation (thé, infusion, citron, sirop…).

 

L’eau pendant les repas

Les boissons diluent le feu digestif et altèrent son fonctionnement. L’eau, les sodas, le vin, etc… sont contreproductifs en matière de digestion. Une boisson chaude, de l’eau à température ambiante ou de l’infusion, avant ou après le repas est plus adapté. Si nous avons envie d’un verre en mangeant, la modération est de mise, un petit verre seulement. Une grande quantité de liquide atténue le feu digestif et entraîne par conséquent une digestion plus lente de la nourriture et une mauvaise assimilation des aliments. En outre, boire de l’eau pendant le repas fragilise le foie.

“Ne buvez jamais d’eau pendant vos repas” est un autre conseil qui s’est répandu sur Internet. Nous ne dirions pas cela parce que la façon dont les repas doivent être synchronisés avec l’eau dépend de votre type de Dosha – Vata, Pitta et Kapha. Tout dépend de votre constitution et vos besoins, surtout selon la saison, l’état de votre feu digestif, votre âge, etc. Le corps est gourverné par les trois doshas – vata, pitta et kapha, et la façon dont vous consommez de l’eau doit être conforme à ces doshas. Les personnes avec vata prakruti (de constitution vata) ne devraient boire de l’eau qu’une heure après avoir mangé un repas. Cela aidera la nourriture à être mieux digérée. Les personnes avec pitta prakruti peuvent prendre de petites gorgées pendant les repas pour commencer leur processus de digestion tôt et les personnes avec kapha prakruti qui ont tendance à manger plus, doivent boire de l’eau avant de commencer leur repas pour éviter de trop manger.

 

Quantités d’eau à consommer

Plus généralement, l’eau doit être consommée en petites gorgées afin d’éviter la dilution des sucs gastriques. Boire plus d’eau que nécessaire exerce une pression considérable sur les reins, ce qui peut éventuellement perturber tout le corps. On évite donc de boire un demi-litre d’eau d’un coup et on espace notre consommation tout au long de la journée. Évitez d’avaler de grandes quantités d’eau en une seule respiration, prenez plutôt de petites gorgées, avalez, respirez et répétez tout au long de la journée.

 

Connaître les indicateurs de la soif

L’anatomie d’un corps humain est étonnante et le fonctionnement du cerveau est encore plus fascinant. Il essaie de signaler la moindre chose, mais nous avons tendance à l’ignorer. Votre corps vous donne des signaux pour vous faire savoir qu’il a besoin d’eau. En observant la couleur de l’urine, la couleur jaune foncé peut indiquer une déshydratation, tandis qu’une urine assez claire et de couleur paille est le signe d’un corps hydraté et rassasié. Les lèvres sèches, gercées, une gorge sèche, la sensation de lenteur sont des indicateurs d’un corps qui n’est pas assez hydraté. Remarquez ces indices car ils peuvent se transformer en problèmes de santé. Il est donc impératif de connaître les signaux dhydratation que votre corps vous donne.

 

L’eau cuivrée

L’Ayurveda conseille de boire de l’eau stockée dans des récipients en cuivre (tamba) et en argent (chaandi). L’eau stockée dans ces récipients a la capacité d’équilibrer les trois doshas dans le corps et elle le fait en chargeant positivement l’eau. Le cuivre possède de nombreuses propriétés antioxydantes et antibactériennes qui aident à renforcer le système immunitaire du corps. Il a également des propriétés anticancéreuses. L’eau dans le récipient en argent a le pouvoir d’éliminer les radicaux libres du corps et donne un effet de refroidissement dans les intestins et facilite le processus de digestion.

 

Pitta et l’eau

L’été est appelé la “saison Pitta” et l’après-midi est “Pitta kaal”, qui est l’heure la plus chaude de la journée, par conséquent, il faut boire un maximum d’eau pendant cette période afin de maintenir la température corporelle. Vous pouvez également incorporer quelques petits changements, notamment l’ajout d’ingrédients apaisants pour Pitta dans l’eau qui aident à maintenir la chaleur corporelle comme le citron, la menthe, les pétales de rose ou l’eau de fenouil.

 

Eviter de boire debout

Évitez de boire de l’eau en position debout, car cela peut avoir un effet néfaste sur les reins et peut même entraîner de l’arthrite. Être assis en buvant permet au corps de mieux filtrer les nutriments et de diriger l’eau vers des zones spécifiques qui ont besoin d’être nourries, plutôt que d’aller directement dans l’estomac avec force, comme c’est le cas lorsque vous êtes debout. De plus, nous buvons généralement de l’eau beaucoup plus rapidement lorsque nous sommes debout, ce qui met les nerfs dans un état de tension.