Ralentir ou accélérer les fonctions corporelles grâce à la respiration

Nous respirons toujours mécaniquement par les deux narines, or, en activant une respiration consciente de l’une ou l’autre, nous influençons nos énergies.
Les orifices du corps absorbent et expulsent l’air dans une danse permanente, c’est l’énergie de Vata qui est sans cesse en mouvement. En plaçant notre conscience dans ces mécanismes, nous pouvons progressivement les maîtriser.

 

Le corps est parcouru de milliers de nadi, un mot sanskrit dont la racine “nad” signifie mouvement, vibration.
  • Ida, situé dans le côté gauche du corps, véhicule l’énergie lunaire et féminine. Une énergie qualifiée de froide et qui est reliée au système nerveux para sympathique dont la finalité principale est de ralentir les fonctions du corps.
  • Pingala, quant à lui, se situe dans le côté droit du corps et véhicule l’énergie solaire et masculine. Énergie qualifiée de chaude, elle est reliée au système nerveux sympathique dont la finalité principale est d’accélérer les fonctions du corps.
  • Sushumna est localisé dans la colonne vertébrale, au niveau de la moelle épinière. C’est le lieu du passage de la kundalini. Pensez au caducée, c’est la même chose.
Ainsi, la narine droite est liée à l’énergie solaire, la narine gauche à l’énergie lunaire.

– Lorsque vous vous sentez fatigué.e, maintenez la narine gauche fermée avec votre main gauche et respirez par la narine droite, bouche fermée. On nomme cette technique Surya Bhedana Pranayama (surya = soleil). En quelques instants, votre niveau d’énergie et le feu solaire vont sensiblement augmenter. Faites cette observation, lorsque vous vous réveillez, par quel côté respirez-vous le mieux ? Avant de vous lever, prenez quelques minutes et respirez par la narine droite si vous vous sentez fatigué.
– Au contraire, si vous avez besoin de pacifier vos énergies, de revenir au calme intérieur, comme pour apaiser un mal de tête, faites le contraire, maintenez la narine droite fermée avec votre main droite et respirez par la narine gauche. On nomme cette technique Chandra Bhedana Pranayama ou Chandra Bhedi (chandra = lune).
Si vous souhaitez aller plus loin dans la technique, la position des doigts renforcera le niveau d’énergie grâce au mudra. Souvent, on les pratique en formant le mudra de Vishnu, index et majeur pliés, le pouce se plaçant sur la narine fermée.

Lorsque nous expérimentons des niveaux de conscience toujours plus élevés, cela permet aux chakras de s’ouvrir davantage, permettant ainsi un accès plus puissant à l’énergie propulsée par la kundalini. Plus cette énergie est forte et puissante, plus les chakras deviennent actifs, nous ouvrant ainsi des portes d’accès vers des niveaux de conscience toujours plus vastes permettant d’atteindre un certain degré de pureté et d’éveil. Un magnifique chemin d’ouverture vers le monde et l’éveil que le yoga nous invite à emprunter.
Par cette compréhension et sa mise en pratique régulière, vous vous sentirez plus joyeux et serein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.